samedi, décembre 02, 2006

La presse chilienne en parle.














Traduction de l'article :

Clos Ouvert
Cot Rouge 2001

De retour à la maison après une journée entière de dégustation, les gencives séchées des tanins généreux des vins de ma terre d’adoption, j’avais le droit à une bière fraîche, mais je devais encore déguster ce vin.

Ce « Cot » ou Malbec, avec sa couleur grenat profonde et délicatement tissée a su me rappeler des souvenirs oubliés : celles de mes terres françaises du sud-ouest. Un bouquet d’automne de sous-bois, violettes, cuir noble, cerise acides et fraises des bois. Le bois n’est là que pour amener des essences d’Orient et apporter plus de complexité.

De la bouche, on entendra qu’elle manque de force. La force ici c’est la force aromatique, menée par une acidité fileuse, fraîche et précise, qui résulte en une expression animée mais pas trop. Des tanins integrés, qui ne sèchent pas, harmonisant un corps subtil et aérien qui change des vins « clichés de toujours ».

Et si l'on vient à reparler du manque de corps, faites bien attention à sa longueur en bouche : un hommage à l’automne et au fruit, non au petit fruit, comme disent certains.

C’est une invitation à préparer des magrets avec des champignons. Aussi simple que cela. Mais si il y a des truffes allez-y !

Félicitations pour cette alchimie franco-chilienne accompagnée d’une recomandation pour les plus ouverts et curieux d’entre nous.

6 commentaires:

laflotte a dit…

Enfin! des nouvelles de clos ouvert, et que des bonnes! Est-ce que Louis-Antoine peut nous faire une petite traduction car là c'est non seulement illisible mais en plus moi je parle pas espagnol...
Quant à la livraison, on l'attend de pied ferme et on ne parle que de cela...

Cyril Haioun a dit…

Informez les copains à l'arrivée pour qu'on vous en prenne.. C'est pas parce qu'on est exilés au pays du froid qu'on boit pas!

Matthieu de Genevraye a dit…

Salut les gars.
Je poste la traduction en français.
Les vins arrivent en France fin janvier.
A vos tire-bouchons!

louis-antoine a dit…

salut á tous je tiens á préciser que l'article est de Rodolphe Bourdeau...

Matthieu de Genevraye a dit…

Certes mais qui est Rodolphe Bourdeau?

Rodolphe Bourdeau a dit…

Merde !!! Matthieu a la mémoire courte !! Merci pour la trad, il faut cependant dire que le chilensis reproduit en Francais pourra paraitre un poil bizarre aux oreilles francophones !

Salud !!!